DerniersArticles

Quand faire appel à un kinésithérapeute

Quand faire appel à un kinésithérapeute

La kinésithérapie est une discipline récente de la médecine, ayant pour principale vocation de soigner et de rééduquer les patients atteints d’affections diverses, plus particulièrement, au niveau articulaire et musculaire. Le kinésithérapeute, praticien professionnel, dispose d’un large éventail de compétences et connaissances précises du corps humain et traite ses patients par l’intermédiaire d’un massage curatif pour identifier et traiter un blocage articulaire. Faire  appel à un kinésithérapeute se fait uniquement sur ordonnance d’un médecin traitant. Voici les cas qui peuvent nécessiter son intervention.

Les circonstances qui peuvent amener l’intervention d’un kinésithérapeute

La kinésithérapie est apparentée à une médecine douce étant donné que le praticien utilise essentiellement ses mains pour traiter les affections. On parle alors de massage rééducatif selon lequel le professionnel mesure les forces musculaires, ainsi que la nature de ces derniers en vue de corriger les différents problèmes de santé liés aux mouvements musculaires et articulaires.

Par ailleurs, le kinésithérapeute peut également intervenir dans le cas d’accidents domestiques ou de travail, lourds de conséquences pour le patient. Ainsi, il mettra en œuvre ses compétences et savoir-faire pour la rééducation d’un membre ayant subi une lésion musculaire, osseuse, neurologique ou circulatoire.

Ce professionnel de  santé intervient aussi en cas de séquelles faisant suite à une pratique chirurgicale, ainsi que divers troubles affectant directement la motricité du patient. Dans ce cas, le praticien accompagne le patient dans des exercices visant à renforcer les mouvements musculaires, à corriger la posture et à maintenir de bons réflexes.

Les différents outils utilisés dans la kinésithérapie

Outre ses mains qui restent les principaux outils de traitement des maladies, le kinésithérapeute peut également avoir recours à un ensemble d’outils reconnus dans le domaine, pour une meilleure récupération du patient en fonction de son cas clinique.

Parmi les plus utilisés, il y a l’électrothérapie. C’est un appareil électronique relié à des électrodes que le praticien place sur la zone à traiter. Il fonctionne soit à titre antalgique pour soulager une douleur ou une inflammation de muscle, soit dans le but de renforcer un membre amyotrophié.

Il y a aussi le traitement par ondes de choc, grâce à un appareil électronique sophistiqué qui émet des ultrasons à haute fréquence (20.000 Hz) Ces ultrasons que l’on appelle aussi ondes mécaniques sont transmis et appliqués directement sur la zone à traiter par l’intermédiaire d’une sonde.  Ceci dans le but d’améliorer la circulation et l’efficacité des anticorps pour que l’organisme puisse se défendre contre l’inflammation présente.

Préparateur de commande en pharmacie, je tente de partager mes découvertes sur ce blog. J'espère qu'elles vous aideront dans vos recherches sur le web !

vel, odio velit, porta. ipsum venenatis