DerniersArticles

Pourquoi commencer une psychanalyse ?

Pourquoi commencer une psychanalyse ?

Dans sa définition la plus simple, une psychanalyse est une analyse de soi. Elle se base sur l’existence de l’inconscient où seraient refoulés nos souvenirs suite à des traumatismes générant des symptômes ou des maladies psychiques. Dans ce cadre, le patient peut essentiellement énoncer tout ce qu’il lui passe par la tête en étant souvent allongé sur le divan dans le cabinet de son psychanalyste.

La psychanalyse est-elle faite pour tout le monde ?

Comme cette pratique ne demande pas de dispositions particulières à part le temps et l’engagement du patient, cela fait donc d’elle qu’elle est accessible à tous. Seulement, notons que dans le cadre de la psychanalyse, il s’agit de parler librement avec une parole vraie, et il va en falloir supporter tous les effets. Cependant le fait de s’en tenir à la parole et à la vérité, n’est pas donné à tout le monde.

Les raisons qui poussent à faire de la psychanalyse

Les circonstances qui poussent chaque patient à aller chez le psychanalyste sont différentes. Mais généralement, on commence une psychanalyse pour une raison précise. Dans le cas où la personne se sent prise dans des difficultés insurmontables qu’elle est incapable de résoudre seule, elle doit alors commencer une psychanalyse. D’autres personnes également ne sont pas  en mesure de définir précisément la nature et l’origine de leurs difficultés alors que les symptômes sont présents. Elles dépriment ou elles sont empêchées. Il se peut également que la personne soit sous le coup d’un traumatisme qui ne passe pas (exemple de stress du travail), elle ne dort plus, elle a des « idées » obsédantes ou encore, elle est prise dans la répétition ou paralysée par l’angoisse ou la peur.

La psychanalyse est une « cure par la parole »

La psychanalyse a pour objectif de libérer les patients des obstacles et des barrières imaginaires qui les bloquent. Elle les aide également à réapprendre à vivre pleinement et librement. Les patients se sentant plus moins empêchés,  vivent plus  en accord avec leur désir mais elle ne les rend pas meilleurs. A force d’analyser, les patients se sentent transformés grâce à la transformation existentielle du sujet.

Dans l’analyse, tout est possible, mais tout se fait uniquement par le biais de la parole et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle on dit que c’est une cure par la parole. La psychanalyse n’a en effet rien à voir avec le niveau intellectuel du patient, son intelligence, son savoir ou même la vivacité de son raisonnement. Il s’agit juste de l’aider à se libérer et à soulever le barrage qui l’empêche d’avancer et de faire face à la réalité.

Préparateur de commande en pharmacie, je tente de partager mes découvertes sur ce blog. J'espère qu'elles vous aideront dans vos recherches sur le web !

felis Aliquam Nullam Donec velit, ut sed sem, facilisis Praesent leo accumsan