DerniersArticles

La greffe gingivale : plus qu’une chirurgie réparatrice

La greffe gingivale : plus qu’une chirurgie réparatrice

La greffe gingivale est souvent l’ultime solution pour remédier à une récession de la gencive. Bien que la plupart des gens pensent que cette opération est purement esthétique, il faut savoir que cette intervention vise à prévenir un déchaussement dentaire. Elle permet également de préserver sa santé bucco-dentaire.

Les causes de la récession gingivale

Une récession gingivale est constatée lorsque la racine d’une dent est totalement dénudée. Ainsi, la personne est plus exposée aux caries. En outre, une hypersensibilité dentaire peut se manifester. De nombreux phénomènes expliquent cette récession.

gencive-abimee

Généralement, elle est la conséquence de certaines mauvaises habitudes du souffrant. Lorsque celui-ci se ronge fréquemment ses ongles ou lorsqu’il mâche régulièrement du chewing-gum, l’épaisseur de la gencive diminue. Le tabagisme peut avoir les mêmes effets. Seulement, cela s’accompagne également d’un jaunissement des dents. L’inhalation de la fumée de cigarette accélère le vieillissement des tissus. Pour les non-fumeurs, l’âge est donc aussi une des causes de la récession gingivale.

Résoudre ce problème est bien plus difficile dans la mesure où il est impossible de régénérer les tissus perdus. Dans ce contexte, une greffe de gencive est l’unique solution pour recouvrir la racine dénudée. Cette opération permet également de prévenir d’autres complications.

Une greffe gingivale : une nécessité pour prévenir les complications

Une rétractation gingivale est parfois la conséquence d’une parodontopathologie. La parodontite est une inflammation du parodonte. Au fil du temps, l’infection va ronger les tissus gingivaux avant de s’attaquer aux os alvéolaires dentaires. Ainsi, le patient risque de perdre sa dent. Pour enrayer ce processus, il convient de recevoir des soins adéquats avant de subir une greffe de gencive. Cette dernière étape est nécessaire afin de prévenir d’autres maladies bucco-dentaires. Donc, il ne s’agit pas seulement de créer une nouvelle gencive pour retrouver un joli sourire.

sourire

Quoi qu’il en soit, afin de n’avoir aucune cicatrice, il vaut mieux faire appel à un parodontologue à Paris. Ce dernier prendra toutes les mesures afin que l’opération soit réalisée dans les meilleures conditions. Avant l’intervention, le patient doit subir une batterie de tests. Les résultats permettront de prévenir les éventuelles complications. Les personnes  qui souffrent  d’un diabète ou d’une maladie auto-immune nécessitent des traitements particuliers. Chez ces sujets, la cicatrisation sera plus lente et les risques d’infection sont plus élevés. En contactant un chirurgien-dentiste qualifié, on évite les séquelles postopératoires. D’ailleurs, les personnes opérées n’éprouveront aucune douleur durant et après l’opération. Le praticien veillera à prescrire des antalgiques adaptés à chacun.

Préparateur de commande en pharmacie, je tente de partager mes découvertes sur ce blog. J'espère qu'elles vous aideront dans vos recherches sur le web !

mattis facilisis odio commodo nec Donec et, neque. dolor